Connexion à votre espace personnel
 

Mieux gérer sa consommation d'électricité

Gérer sa consommation d'électricité est une préoccupation à la fois économique et écologique. Économique, parce que le prix de l'électricité croît chaque année, alourdissant la facture énergétique des ménages. Écologique car la production d'électricité contribue à l'émission de CO2 et à l'effet de serre. Comment entrer dans une démarche de consommation raisonnable et responsable ?

Quels premiers éco-gestes adopter pour réduire sa consommation d'électricité ?

Dans la vie quotidienne, un certain nombre de gestes simples et de bons réflexes permettent de très facilement réduire sa consommation d'électricité :

  • - dégivrer régulièrement son réfrigérateur, qui consomme d'autant plus que le givre recouvre ses parois,
  • - laver le linge à basse température et programmer aux heures creuses les appareils ménagers (choisis à haute efficacité énergétique, voire écologiquement « intelligents » quand ils adaptent leur consommation à la charge de vaisselle ou de linge),
  • - éteindre les appareils plutôt que de les laisser en veille, éventuellement en s'équipant de prises coupe-veille, notamment pour les ordinateurs à « veille cachée »,
  • - débrancher les chargeurs de smartphones et autres appareils électroniques, lorsqu'ils ne sont pas utilisés.
 
Les éco-gestes permettent-ils de réelles économies ?

Une ampoule fluocompacte de 20 W éclaire autant qu'une ampoule classique de 100 W, ce qui permet d'économiser jusqu'à 100 euros sur sa durée de vie.
En heures creuses, le prix du kWh est 30 % moins cher.
particulier.edf.fr

La consommation « passive » des appareils en veille représente 11 % de la facture d'électricité des ménages.
www.direct-energie-le-blog.com

Un appareil de classe A consomme en moyenne 50 % de moins qu'un appareil de classe C.
lemag.moncornerbrico.com

Quelles astuces pour aller plus loin dans la gestion de sa consommation d'électricité ?

Pour réduire sa consommation d'électricité, il existe aussi des astuces auxquelles on pense moins souvent :

  • - placer son congélateur à la cave plutôt qu'à la cuisine (on lui demande ainsi moins d' « effort » énergétique pour maintenir sa température froide),
  • - renouer avec l'usage du thermos pour conserver l'eau chauffée que l'on n'a pas utilisée,
  • - préférer l'ordinateur portable, moins énergivore que l'ordinateur de bureau ; diminuer l'intensité lumineuse des écrans des appareils multimédia et éviter les économiseurs d'écran à animations graphiques complexes,
  • - surveiller le taux d'humidité (une maison plus sèche est moins vorace en énergie),
  • - régler la VMC (il est inutile de faire tourner à vide ses ventilateurs),
  • - et, dans le cas d'une installation avec chauffe-eau électrique, baisser la température du chauffe-eau (une eau à 50° C suffit) et installer des mousseurs sur les robinets pour limiter le débit d'eau chaude.
 
Focus sur la consommation des ordinateurs

Un ordinateur qui fonctionne 24 h/24 (même en veille) engendre une dépense annuelle d'électricité de plus de 100 euros.
www.consommerdurable.com

Un ordinateur portable consomme 50 à 80 % de moins qu'un ordinateur fixe, un écran OLED (technologie utisant des diodes électroluminescentes) 35 à 60 % de moins qu'un écran LCD.
www.lesnumeriques.com

N'oubliez pas non plus les facilités offertes par la domotique : on peut désormais éteindre les lumières de sa maison ou enclencher son système de chauffage à distance ! Ces technologies permettent d'économiser jusqu'à 10 % de la consommation d'électricité d'une habitation.

Avez-vous le bon abonnement... et le bon fournisseur ?

Pour l'aspect strictement budgétaire, jetez également un coup d'œil à votre abonnement d'électricité : 18 % des Français ont une puissance du compteur électrique supérieure à leurs besoins réels ! C'est peut-être aussi le moment de comparer les offres entre les différents fournisseurs, pour réaliser jusqu'à 11 % d'économie sur sa facture. Attention toutefois aux éventuels frais annexes !

Sachez aussi qu'il existe des fournisseurs d'« électricité verte », produite au moins pour moitié par des sources renouvelables, et dont le prix est généralement aligné sur les tarifs d'EDF.

Et si vous rénoviez votre habitat pour le rendre plus sobre en électricité ?

62 % de la consommation d'énergie d'un ménage est due au chauffage. C'est donc le tout premier poste à surveiller :

  • - l'isolation des murs, sols, toits et huisseries est un paramètre clé,
  • - le remplacement des chauffages électriques par un système plus économe et plus durable est recommandé, comme :
    •  • une chaudière à granulés ou à condensation (pour faire de 500 à 800 euros d'économie par an sur la facture), avec boucle à eau chaude,
    • • un poêle à bois performant (on peut réaliser une économie de 75 % sur sa facture en passant du tout électrique au tout bois).

L'installation d'une ventilation à double flux (qui permet de récupérer jusqu'à 80 % des calories) et/ou d'un chauffe-eau thermodynamique offrent également de vraies opportunités de réduction du budget d'électricité.

Pour tous ces travaux et équipements, vous pouvez peut-être bénéficier d'aides de l'État et des collectivités : crédit d'impôt de 30 % et « prime énergie », éco-prêt à taux zéro, TVA réduite, aides de l'Agence nationale de l'habitat...

 
Et pourquoi ne pas produire vous-même de l'électricité ?

Enfin, gérer sa consommation d'énergie, ce peut être produire soi-même tout ou partie de l'électricité dont on a besoin à partir de sources renouvelables. Une éolienne domestique produit de 10 à 30 kWh.
ventdecheznous.com

L'installation de panneaux solaires permet de couvrir jusqu'à 100 % des besoins en eau chaude et 65 % du chauffage d'une habitation.
www.ddmagazine.com

Et si vous avez un cours d'eau au fond du jardin, étudiez peut-être la solution de la turbine hydroélectrique.

Pour tous ces équipements, vous pourrez bénéficier d'aides et de subventions.
www.les-energies-renouvelables.eu

Au-delà des économies réalisées, vous pourrez éventuellement faire quelques profits : les fournisseurs d'électricité traditionnelle rachètent l'électricité produite en surplus par les ménages équipés de systèmes éoliens ou photovoltaïques.
www.quelleenergie.fr

Pour en savoir plus
Agir plus durable
Agir plus durable

Téléchargez la fiche pratique de l'ADEME « Réduire sa facture d'électricité » : www.ademe.fr (.pdf)


Imprimer Envoyer Zoomer
Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>
S'abonner à la newsletter :