Connexion à votre espace personnel
 

L'épargne des Français

L’épargne, c'est la part du revenu disponible qui n'est pas consacrée à la consommation. Chacun peut ainsi préparer ses projets en plaçant son épargne sur différents produits financiers, à son rythme et selon ses possibilités. Plusieurs facteurs conditionnent ces choix d'épargne.


Quels critères pour choisir son épargne ? 

Une première façon d’épargner consiste à conserver son argent liquide. Disposer d'une trésorerie est utile mais, au-delà d’un certain montant, laisser « dormir » son argent n’est pas idéal. Non seulement cet argent ne rapporte rien, mais il perd progressivement de sa valeur avec l'inflation. Mieux vaut le placer.
Les produits financiers abondent : livrets d’épargne, placements boursiers, assurance vie, épargne salariale, épargne retraite, investissements immobiliers... 

Avant d’épargner, voici les questions qu'il convient de se poser :

  • La disponibilité : l’argent que je souhaite placer est-il disponible ? Peut-on ou non le récupérer à tout moment ? Y a-t-il ou non des pénalités en cas de retrait de cet argent ?
  • Le rendement : combien cela va-t-il me rapporter ? Ce rendement peut provenir, selon les cas, de deux sources : une rémunération régulière (intérêts) ou une rémunération lors de la vente du produit financier, en cas de plus-values. Pour calculer le rendement du placement, il faut aussi tenir compte des frais de gestion et de la fiscalité qui peuvent ou non exister à la souscription, pendant la période d’épargne ou à la sortie.
  • Le risque : quelle est la sécurité du placement ? Son rendement est-il garanti ou au contraire existe-t-il un risque de perte ? Est-ce que vous êtes sûr(e) de récupérer votre capital de départ ? C'est un élément essentiel à connaître. Votre aversion au risque peut être plus ou moins grande. Le choix de votre placement sera donc différent.

Evidemment, l'idéal serait un produit qui garantirait un rendement élevé, sans frais ni fiscalité, et qui serait simple et liquide. Mais un tel produit d’épargne n’existe pas ! Aucun produit ne réunit toutes ces qualités ensemble. Par exemple, un produit peu risqué ne dispose pas d'un rendement élevé. Le risque allant de pair avec le rendement.

 

Le Programme 1,2,3 CASDEN pour tirer tous les avantages de votre épargne

Les produits d’épargne CASDEN s’inscrivent dans le Programme 1,2,3. Ce programme est basé sur la relation de confiance entre les Sociétaires et la banque : vous épargnez aujourd’hui pour cumuler des Points et mieux emprunter demain.

Dans ce contexte, la CASDEN propose deux solutions d’épargne : 

- Le Dépôt Solidarité : parfaitement adapté si vous avez un projet à financer par emprunt. C’est un compte d’épargne non rémunéré, générant des Points Solidarité, à hauteur de 115 % par an des sommes déposées. Ces Points vous permettent d’obtenir un crédit CASDEN au meilleur taux. 

- Le Compte Sur Livret CASDEN : idéal pour vous aider à constituer une épargne de précaution. L’argent placé est disponible à tout moment (1). De plus, si vous êtes également client Banque Populaire, vous pouvez effectuer vos virements librement. Le Compte Sur Livret CASDEN peut être ouvert avec 10 € seulement sans frais d’ouverture ni de gestion. Rémunéré à 0,20 % par an (2), il permet aussi de cumuler des Points Privilégiés à hauteur de 100 % par an des montants déposés. Les Points Privilégiés restent acquis même en cas de retrait, et peuvent également être transmis à vos enfants ou à vos ascendants. Ils vous offrent la possibilité de bénéficier de taux de crédit avantageux aux conditions CASDEN.

 

 

Quels risques en matière de placement ?

Le rendement et le risque forment un couple étroitement lié en matière financière. Il est impossible d’obtenir un rendement élevé sans accepter de prendre des risques.

Il existe trois principaux risques en matière de placement :

- Le risque de ne pas avoir de rendement… C’est le cas notamment de certains fonds « à formule ». Ces produits de placement offrent à l’échéance une performance calculée en fonction de l’évolution d’un ou plusieurs indices boursiers (le CAC 40…). Si ces indices n’ont pas progressé au cours de la période, la performance sera… nulle.

- Le risque de perte en capital : c’est le cas des produits d’épargne investis sur les marchés financiers. Qu’il s’agisse de fonds investis sur les marchés actions ou obligataires, il existe un aléa : celui de ne pas retrouver sa mise… A l’inverse, les placements dits « monétaires » qui regroupent les livrets d’épargne, l’épargne logement… garantissent votre capital et rémunèrent votre épargne à un taux connu à l’avance. Le rendement peut être faible, mais il est garanti.

- Le risque de ne pas pouvoir récupérer son épargne à tout moment : certains produits d’épargne imposent une durée de placement fixée au début du contrat. Si vous devez récupérer votre capital avant le terme, vous paierez généralement des pénalités, et vous perdrez en plus la garantie en capital.

 

 

Quelle stratégie de placement pour un jeune couple ?
Quelle stratégie de placement pour un jeune couple ?

Avant d'envisager de placer votre argent sur différents supports financiers, il convient de déterminer votre horizon de placement, c'est-à-dire la durée de vos investissements. Si vous placez votre argent pour quelques mois, ou si vous êtes susceptible d’en avoir besoin à tout moment, il ne faut pas prendre de risque et privilégier les formules sûres (Livret A, PEL, par exemple), qui garantissent un maintien ou une progression du capital.
A l’inverse, si vous avez un horizon d’au moins huit à dix ans car vous disposez déjà d’une solide épargne de précaution, vos choix sont très ouverts (assurance-vie, placements boursiers, par exemple). Une prise de risque peut alors être envisagée afin de tenter d’engranger des performances supérieures à celles des formules sans risque.
Les professionnels considèrent généralement qu’un investissement devant durer moins de 3 ans fait partie du « court terme ». Ils recommandent alors des formules sans risque. Entre 3 et 5 à 8 ans, un placement est dit « à moyen terme ». Il n’autorise pas une prise de risque importante mais avec une bonne diversification, il devient possible de gagner plus qu’avec des produits à court terme, sans mettre en péril le capital placé.
Au-delà de huit à dix ans, votre investissement est « à long terme ». Le temps devient alors votre meilleur allié, car il permet d’investir sur des marchés boursiers qui connaissent de fortes variations à court et moyen terme, mais qui sont historiquement les plus rentables sur des durées longues.

(1)Le montant de chaque versement ou retrait doit être de 10 € minimum. Le solde du Compte Sur Livret ne doit pas être inférieur à 10 €.

(2)Taux de rémunération nominal annuel brut (hors prélèvements sociaux et fiscaux) en vigueur au 01/06/2016 et susceptible de variations. 

 

Logo - La finance pour tous Dossier réalisé par la Finance pour Tous.


Imprimer Envoyer Zoomer

Pour en savoir plus Pour en savoir plus

  • Les clés de la banque : pour des informations pratiques sur la banque et l’argent, rubrique « Particuliers », « Conseils pour gérer son compte », « Epargner ».
  • Les guides de la FBF sur casden.fr
  • La Finance pour tous : le site de l’Institut pour l’Education Financière du Public (IEFP) propose à tous les bases de connaissance nécessaires pour se sentir plus à l’aise avec les questions financières (épargne, crédit, retraite, impôts). Le site propose également des modules pédagogiques pour les enseignants.
Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>
S'abonner à la newsletter :