Connexion à votre espace personnel
 

L’EHESP, la grande école des cadres de la santé publique

L’Ecole des hautes études en santé publique (EHESP www.ehesp.fr) constitue l’école de référence française pour les cadres supérieurs de la santé et du secteur social. Elle dispense des formations au niveau international mais dispose aussi d’un réseau doctoral en santé publique et d’une plateforme de recherche.

Créée en 1945, l’Ecole nationale de la santé publique (ENSP) s’est transformée le 1er janvier 2008 en Ecole des hautes études en santé publique (EHESP). Conséquences ? Une extension de son champ de compétences à de nouvelles spécialités, diplômes et collaborations internationales. Elle est membre fondateur de la communauté d’universités et d’établissements Université Sorbonne Paris Cité (USPC), et membre de l’Université Bretagne Loire (UBL).

Instituée par la loi de santé publique d’août 2004, l’EHESP constitue la grande école française de santé publique, avec un rayonnement international important. Elle forme les futurs cadres supérieurs de la santé publique mais contribue aussi à la recherche et mène des collaborations internationales.

 

« Un modèle hybride intéressant »

L’école accueille de nombreux étudiants étrangers et développe un enseignement supérieur de haut niveau dont un master en anglais et un parcours européen de masters en santé publique. Elle développe aussi de nombreuses collaborations avec l’OMS, la Banque Mondiale ou l’Union européenne.

 « De nature hybride, l’EHESP constitue un modèle très intéressant. C’est une école de service public mais aussi, par la loi de 2004, une grande école universitaire. Cela nous permet de délivrer nos propres diplômes, de faire de la recherche et d’avoir des activités internationales », explique Laurent Chambaud, son directeur. Selon lui, cette « évolution inéluctable » constitue la voie à suivre. « Cela constitue notre grande force. Seule dans ce cas, l’EHESP peut devenir un modèle pour les autres grandes écoles de service public ». 

Quatre départements d’enseignement et de recherche

Placé sous la tutelle conjointe de plusieurs ministères, l'école emploie 90 professeurs permanents, auxquels s'ajoutent 1400 conférenciers, pour une capacité de 8000 élèves, étudiants et stagiaires en formation continue provenant d’une cinquantaine de nationalités différentes.

Regroupée en quatre départements d’enseignement et de recherche (méthodes quantitatives en santé publique / santé, environnement et travail / Institut du management/ sciences humaines et sociales), l’EHESP propose 13 filières de formation de cadres supérieurs des trois fonctions publiques, 12 spécialités de diplôme national de master, cinq diplômes de mastères spécialisés, six parcours de doctorat et une offre très riche de formation tout au long de la vie. S’y ajoutent une dizaine de certificats et plus de 250 formations « courtes » actualisées chaque année dans les différents domaines de la santé publique. 

 

 

 

Chiffres clés

1 300 élèves et  étudiants, 6400 stagiaires en formation continue (370 sessions), 90 professeurs permanents, 1400 conférenciers, 20 universités partenaires dans le monde, des mobilités à l’international dans une trentaine de pays, 490 000 références sur le site de la banque de données en santé publique www.bdsp.fr, neuf hectares pour un campus situé à Rennes, un site de formation à Paris. 

 

Philippe Pottiée-Sperry, Le Réseau Service Public

Pour en savoir plus
Changement permanent
Savoir s’adapter à un changement permanent

Dans le contexte actuel de profonds bouleversements, les différentes écoles de la fonction publique doivent parvenir à changer et à s’adapter. Cela vaut particulièrement pour les grandes écoles.


Imprimer Envoyer Zoomer
Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>
S'abonner à la newsletter :