Connexion à votre espace personnel
 

Emploi public et handicap : la FPT bonne élève

En application de la loi « Handicap » de 2005, le taux d’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique ne cesse de progresser. En particulier dans la territoriale qui a franchi le seuil légal de 6% dans ses effectifs mais poursuit néanmoins ses efforts d’inclusion.

Une obligation légale d’emploi

 

Comme dans le secteur privé, tout employeur public de plus de 20 agents doit avoir 6% de personnes handicapées dans ses effectifs. En application de la loi « Handicap » du 11 février 2005, le non-respect de cette obligation entraîne le versement d'une contribution annuelle au Fonds pour l'insertion des personnes handicapées dans la fonction publique (FIPHFP).

Trois façons de s’acquitter de son obligation

 

Les employeurs publics peuvent s’acquitter de leur obligation d’emploi de trois façons :

- En recrutant des personnes handicapées ;

- En passant des contrats de fourniture ou de prestations de services avec des entreprises adaptées ou des établissements et services d’aide par le travail (ESAT) ;

- En versant une contribution au FIPHFP.

En 2013 (dernières données disponibles), ils ont recruté 24 672 personnes handicapées. Un volume jamais atteint. Par ailleurs, 15 749 maintiens dans l’emploi ont été réalisés (+10% par rapport à 2012).

Des garanties spécifiques

 

Les recrutements se font par concours ou en qualité d'agent contractuel. L'égal accès aux concours et aux emplois publics est garanti à tous. Aucun candidat handicapé, ayant fait l'objet d'une orientation en milieu ordinaire de travail, ne peut être écarté, en raison de son handicap, d'un concours ou d'un emploi sauf s’il a été déclaré médicalement incompatible avec la fonction postulée.

Un taux d’emploi en progression

 

Depuis dix ans, le taux d'emploi des personnes handicapées ne cesse de progresser dans la fonction publique. Dans le dernier rapport annuel du FIPHFP (www.fiphfp.fr/Le-FIPHFP/Actualites-du-FIPHFP/Le-rapport-annuel-national-du-FIPHFP-2015-est-paru), il franchit pour la première fois le cap des 5%, 5,17% précisément.

La fonction publique territoriale se distingue encore comme la bonne élève avec 6,22%. Elle dépasse désormais le seuil légal de 6%, loin devant l’hospitalière (5,41%) et surtout la fonction publique d'Etat (4,18%), tirée vers l’arrière par l’Education nationale.

« Ces résultats illustrent l’implication des employeurs des trois fonctions publiques, s’est réjoui Marc Desjardins, directeur du FIPHFP. Il faut saluer particulièrement les résultats historiques de la FPT qui dépasse pour la première fois le taux d’emploi de 6% ».

Maintiens dans l’emploi et recrutements

Ces bons résultats s'expliquent par les nombreuses conventions signées par le FIPHFP (380 conventions actives dont 58 signées en 2015), particulièrement avec les collectivités locales et leurs centres de gestion.

Dans le détail, les maintiens dans l’emploi restent stables grâce aux politiques de prévention. Ce sont surtout les recrutements qui progressent (25 000). Le financement de contrats d’apprentissage a bondi de 39% en 2015 par rapport à 2014. Résultat : un millier d’apprentis handicapés dans la fonction publique et surtout la FPT.

 

 
Chiffres clés

Depuis dix ans, le taux d’emploi des personnes handicapées dans la fonction publique ne cesse de croître (3,74% en 2006, 4,22% en 2011, 5,17% en 2015). Au même niveau que les autres fonctions publiques en 2006 (3,73%), la FPT a progressé plus rapidement (5,1% en 2011, 5,66% en 2013, 6,22% en 2015). Elle a dépassé l’hospitalière à partir de 2011. Globalement, le secteur public fait mieux que les entreprises privées où le taux d’emploi n’atteignait que 3,3% en 2014, selon l’Agefiph.

Les interventions du FIPHFP

 

En 2015, le FIPHFP est intervenu à hauteur de 159,95 millions d’euros auprès des employeurs publics. Il finance des aides techniques et humaines. Sur son site, il propose des catalogues d’interventions. La plateforme des aides du FIPHFP a connu une forte montée en puissance avec 11 000 demandes déposées en 2015, et une progression de 10% du montant des financements réalisés.

 

Philippe Pottiée-Sperry, Le Réseau Service public

Pour en savoir plus
Aide à domicile
Aide à domicile : des métiers accessibles et très demandés

Avec 2,7 millions d’utilisateurs et plus de 36 000 structures, les services à la personne offrent de belles opportunités professionnelles, notamment à ceux dont la valeur n’attend pas le nombre de diplômes.


Imprimer Envoyer Zoomer
Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>
S'abonner à la newsletter :