Connexion à votre espace personnel
 

J'achète ma résidence principale

Vous avez trouvé votre futur nid et vous souhaitez en devenir propriétaire ? Ce projet peut devenir réalité, à condition d’anticiper et de prendre certaines précautions. La CASDEN vous accompagne pas à pas.


Vous avez trouvé le logement dont vous rêviez ? Il vous reste à trouver un accord avec le vendeur sur le montant de votre acquisition. Renseignez-vous au préalable sur les prix du marché dans la ville ou le quartier que vous avez choisi et n’hésitez pas à visiter plusieurs fois le logement, si possible accompagné d’un spécialiste. Prenez alors le temps de finaliser l’opération.

Calculer votre apport personnel

Pour réussir votre achat, commencez par préparer votre budget. Votre Délégation Départementale CASDEN peut vous aider dans cette démarche. Faites tout d’abord le point sur votre capital de départ : épargne disponible, aide(s) familiale(s)… Il constituera votre apport personnel, c’est-à-dire le capital disponible que vous allez investir sans emprunter. Il est généralement recommandé d’apporter au minimum 10 % du montant du projet. Il reste néanmoins tout à fait possible d’acheter avec un apport inférieur. Mais il faut avoir à l’esprit que plus l’apport est important, moins le crédit est élevé. Ce qui permet bien souvent de réduire la durée de remboursement du prêt, ou d’alléger les mensualités.
Et n’oubliez pas ! Dans le cas où vous êtes déjà propriétaire, faites estimer la valeur de votre résidence actuelle si vous souhaitez la revendre.

Un conseil : n’utilisez pas la totalité de vos ressources disponibles dans votre projet. Prévoyez notamment les dépenses complémentaires liées à votre achat (travaux de rénovation, décoration, achat de mobilier…). De plus, en cas d’imprévu, il est toujours préférable de conserver une épargne de précaution. Si des travaux sont à envisager ultérieurement, réfléchissez à leur financement : sur vos ressources ou par le biais d’un crédit. Dans ce cas, assurez-vous de conserver une capacité de remboursement au-delà de votre emprunt immobilier. 

Synchroniser achat et vente

Lorsque vous êtes déjà propriétaire d’un bien immobilier et que vous souhaitez en changer, pour acheter plus grand par exemple, dans quel ordre faut-il procéder ? Faut-il commencer par vendre le premier bien pour être sûr du montant dont vous disposez, au risque de vous retrouver sans toit, ou commencer par acheter votre nouveau bien au risque de ne pas trouver preneur pour le premier ? Si vous êtes engagé sur un bien avant d’avoir vendu le premier, vous pourrez avoir recours à un prêt relais. Vous ne paierez alors que des intérêts sur la somme empruntée nécessaire à la nouvelle acquisition. Une fois votre ancien bien immobilier vendu, vous pourrez solder ce  prêt. Mais attention ! C’est une solution qui doit être de très court terme car ce type de crédit coûte cher…

Bien évaluer votre capacité d'endettement

Vous allez recourir à l’emprunt pour financer votre projet ? Sachez maîtriser votre niveau d’endettement afin de préserver des conditions de vie confortables. L’usage veut que la totalité de vos mensualités de remboursement de crédit ne doive pas dépasser un tiers des ressources mensuelles de votre foyer. Un chiffre à envisager avec précaution, car tout dépend du niveau de vos ressources et de votre situation familiale. L’essentiel est en effet de calculer « votre reste à vivre » une fois déduits les remboursements de tous vos crédits. Sachez également conserver une marge pour un autre projet à concrétiser plus tard (remplacement de votre véhicule…).
Avant de vous lancer, faites votre simulation de prêt sur le site internet de la CASDEN en fonction de votre projet.

Vous pouvez aussi consulter le mini-guide Maîtriser son taux d’endettement, mis à disposition par la Fédération Bancaire Française.

Taux fixe ou variable, quel prêt choisir ?

Il existe deux grandes familles de prêts : les prêts à taux fixe et les prêts à taux variables, également appelés prêts à taux révisables. Les prêts à taux variables peuvent afficher un taux plus avantageux, mais sont indexés à certains taux des marchés financiers. Une hausse de ces taux entraînera automatiquement une hausse de votre taux de crédit, et donc du coût global de votre projet ! A l'inverse, une baisse des taux des marchés entraînera une baisse de votre taux de crédit et vous sera profitable. 

Néanmoins, la plupart des taux révisables sont aujourd'hui capés, c'est-à-dire que la variation à la hausse ou à la baisse est plafonnée selon une fourchette fixée au départ.

 

 

L'offre CASDEN, le choix de la sécurité

Afin d’assurer la plus grande sécurité à ses Sociétaires, la CASDEN ne propose que des crédits immobiliers à taux fixe. Vous êtes ainsi à l’abri de toute hausse brutale des taux d’intérêts. De plus, vous connaissez à l’avance le coût total de votre crédit, le montant de vos mensualités et ce durant toute la période de votre emprunt.

Des crédits CASDEN adaptés à vos besoins

Le Prêt Immobilier CASDEN à taux fixe(1) vous permet de financer votre projet immobilier sur 300 mois maximum. Il peut se cumuler avec d’autres prêts, et dans ce cas, la CASDEN peut vous proposer un lissage des différents crédits, afin d’obtenir des mensualités de remboursement d’un montant constant dans le temps.

Vous venez d’entrer dans la vie active et vous n’avez pas encore cumulé de Points CASDEN (ou pas assez) : le Prêt Starden  Immobilier(1) est prévu pour vous.

Grâce au Prêt Relais(1), vous pouvez acquérir votre nouveau logement avant d’avoir vendu l’ancien.

Enfin, le Prêt à Taux Zéro (PTZ)(2), réservé aux primo-accédants, vous permet de compléter votre plan de financement. Votre Banque Populaire peut également vous proposer sa gamme de prêts pour tout ou partie de votre emprunt ; et vous bénéficiez de la garantie CASDEN.
En reconnaissance de votre fidélité et de votre engagement auprès de la coopérative, la CASDEN vous propose des taux bonifiés. Les taux de crédit sont en effet calculés sur la base de votre effort d’épargne et non de votre situation financière ou familiale. Ainsi, plus vous épargnez, plus vous cumulez des Points, plus vous pouvez bénéficier d’un taux avantageux. Ceci garantit également une égalité de traitement entre tous les Sociétaires.

 

 

Hypothèque, caution proposée par des sociétés spécialisées… Dans le cadre d’un prêt immobilier, aucune de ces garanties ne sera exigée dans la plupart des cas, que votre prêt soit un prêt Banque Populaire ou un prêt CASDEN. En se portant caution, la CASDEN s’inscrit avec vous dans une relation de confiance réciproque. Et c’est un avantage certain puisque cela représente en général entre 0,5 et 1,5 % de la valeur totale du prêt !

L’assurance sur votre crédit vous protège, vous et vos proches. Grâce à son partenariat avec la MGEN qui partage les mêmes valeurs que la CASDEN, vous pouvez bénéficier d’une assurance avantageuse « 100 % Décès - Perte Totale et Irréversible d’Autonomie – Incapacité Totale de Travail » (3)

Comment compléter le financement ? 

Il existe de nombreux autres prêts, pour la plupart réglementés, qui permettent de compléter le plan de financement de votre acquisition. Vous-même, ou votre conjoint, pouvez utiliser les droits à prêt acquis au titre de votre épargne-logement (PEL ou CEL), assortis d’une prime accordée par l’Etat. Le prêt Action Logement (anciennement 1 % logement) peut également être proposé aux salariés d’une entreprise employant plus de 10 personnes, pour financer jusqu’à 30 % de votre acquisition. D’autres dispositifs d’aide à l’acquisition existent comme le Prêt Accession Sociale (PAS), accordé par l’Etat sous conditions de ressources ; ou encore le prêt conventionné, uniquement compatible avec un PTZ ou un prêt épargne logement. Votre conseiller bancaire intégrera l’ensemble de ces prêts dans la simulation de votre financement.

Toutes ces aides ne sont accordées que pour l’acquisition de la résidence principale.

Certaines collectivités locales ou autres organismes (mutuelles, caisses de retraite …) proposent également des prêts complémentaires. Généralement d’un faible montant, mais présentant des conditions très avantageuses, ils peuvent vous permettre de finaliser votre plan de financement. A savoir : le montant de la mensualité de ces prêts entre dans le calcul de votre capacité d’endettement.

Pour en savoir plus sur les différents types de prêts règlementés, consultez le site de la Fédération Bancaire Française. 

 

 Ce dossier a été réalisé par la Finance pour tous.

 

Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager.

(1) Offre soumise à conditions, sous réserve d'acceptation de votre dossier par l'organisme prêteur, la CASDEN Banque Populaire. Pour le financement d'une opération relevant des articles L313-1 et suivants du code de la consommation (crédit immobilier), l'emprunteur dispose d'un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception de son offre avant d'accepter l'offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l'obtention du prêt et si celui-ci n'est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

(2) Sous réserve du respect des dispositions réglementaires du Prêt à Taux Zéro et d’acceptation de votre dossier par la CASDEN Banque Populaire, prêteur. Le PTZ est un prêt en faveur des primo-accédants sans intérêts accessible sous conditions de ressources qui permet de financer une partie de leur résidence principale dans le neuf ou dans l'ancien, sous conditions. Les intérêts sont pris en charge par l’État. L’emprunteur dispose d’un délai de réflexion de 10 jours à compter de la réception de son offre avant d'accepter l'offre de prêt. La réalisation de la vente est subordonnée à l'obtention du prêt. Si celui-ci n’est pas obtenu, le vendeur doit rembourser les sommes versées.

(3) Emprunteur non assurable à partir de 70 ans. Contrat d’assurance groupe souscrit par la CASDEN Banque Populaire auprès de CNP assurances, entreprise régie par le code des Assurances,  couvrant les risques de Décès, de Perte Totale et Irréversible d’Autonomie et, sauf pour les prêts relais,  d’Incapacité Totale de Travail (garanties couvertes variables selon votre situation personnelle et sous réserve des éventuelles exclusions de l’assureur). L’emprunteur peut souscrire une assurance offrant des garanties équivalentes auprès de l’assureur de son choix. La CASDEN Banque  Populaire est intermédiaire d’assurance inscrit à l’ORIAS sous le n °07 027 138.


Imprimer Envoyer Zoomer

Pour en savoir plus Pour en savoir plus

Consultez les sites Internet :

www.notaires.fr : le site des Notaires de France pour tout savoir sur les frais de notaire. Vous y trouverez notamment une calculette des frais de notaires.

 www.lesclesdelabanque.fr : rubrique « particuliers », « projets » « l’opération immobilière », retrouvez un dossier complet sur l’acquisition avec des conseils sur le montage d’un dossier de prêt.

www.service-public.fr : le site officiel de l'administration française, rubrique « logement » : pour des informations sur la législation du logement et du crédit.

www.logement.gouv.fr/monchezmoi : le site du ministère du Logement, de l'Egalité des territoires et de la Ruralité, rubrique #Monchezmoi pour retrouver l'ensemble des nouvelles mesures qui changent le quotidien des locataires et des propriétaires. 

www.lafinancepourtous.com : le site de l’Institut pour l’Education Financière du Public (IEFP) propose à tous les bases de connaissance nécessaires pour se sentir plus à l’aise avec les questions financières (épargne, crédit, retraite, impôts). Le site propose également des modules pédagogiques pour les enseignants.  

Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>
S'abonner à la newsletter :