Connexion à votre espace personnel
 

Education nationale 3 000 chefs d’établissement et adjoints témoignent de leurs conditions de travail : un bilan très mitigé !

A l’occasion d’une conférence de presse organisée le 25 avril 2017 à la Délégation Départementale CASDEN de Paris, Georges Fotinos, chercheur, docteur en géographie et ancien chargé de mission d’inspection général et José Mario Horenstein, médecin psychiatre, dévoilent aujourd’hui les premiers résultats de leur enquête sur le moral des personnels de direction des collèges et lycées (Perdir) menée sur 3 000 répondants. Des résultats parfois préoccupants à un moment où l’évolution du statut des personnels d’encadrement et la question de l’autonomie des établissements scolaires du second degré sont au coeur du débat politique sur l’éducation.

Cette enquête est soutenue par la CASDEN Banque Populaire, banque coopérative de toute la Fonction publique. Elle a été conduite dans le cadre de l’accord cadre signé par la CASDEN avec le Ministère de l’Education nationale qui prévoit notamment de promouvoir la connaissance des métiers de l’éducation. 

 Les premiers indicateurs clés 

Des conditions d’exercice de la profession jugées satisfaisantes et pérennes L’étude révèle des indicateurs stables en regard d’autres études menées en 2003 et 2007 : 8 Perdir sur 10 sont satisfaits de l’intérêt de leur travail et 7 Perdir sur 10 sont satisfaits de l’utilisation de leurs compétences. Un travail qui est soutenu par leur hiérarchie pour 1 Perdir sur 2, contre 6 sur 10 en 2007. 

Mais des perspectives d’évolution professionnelle de plus en plus limitées 7 Perdir sur 10 sont insatisfaits de leurs perspectives d’évolution professionnelle (5 sur 10 en 2007), 7 Perdir sur 10 de leurs possibilités de mobilité professionnelle interne (4 sur 10 en 2007) et 8 Perdir sur 10 de leurs possibilités de mobilité externe (7 sur 10 en 2007). 

Les relations avec les parents en nette dégradation 1 Perdir sur 3 déclare que les relations avec les parents se sont dégradées (1 sur 10 en 2003). 

Les agressions personnelles sont en hausse : 50% des Perdir déclarent avoir été insultés au cours de l’année 2015-2016 (39,5 % en 2010) et 23 % avoir été harcelés au cours de l’année 2015-2016 (12 % en 2010). 

Un épuisement professionnel important 46 % des Perdir se plaignent de lassitude physique, 19 % de lassitude cognitive et 11 % d’épuisement émotionnel. 1 Perdir sur 4 est en épuisement professionnel, dont 14,5 % en burnout clinique. 

La qualité du moral en baisse et en forte dégradation 6 Perdir sur 10 déclarent un moral « moyen-mauvais » (5 sur 10 en 2007) et 54 % des Perdir indiquent que leur moral s’est dégradé (45 % en 2007). 

L’analyse des résultats qui sera publiée en septembre prochain apportera des éclairages pertinents pour le devenir du corps des personnels de direction ainsi que sur le mode de fonctionnement présent et à venir des lycées et collèges. 

Pourquoi cette étude ? 

En 2007, Georges Fotinos avait déjà mené une enquête sur le moral des personnels de direction et avait publié en 2010, avec José Mario Horenstein, un rapport sur la « Qualité de Vie au Travail dans nos Lycées et Collèges ». 

L’objectif de cette nouvelle étude est de mesurer les évolutions des causes du « mal être » et du « mal compris » ressentis par les personnels de direction en vue de proposer des plans d’actions. 

Comme le précise Georges Fotinos : « Ce type d’enquête est complètement absent des préoccupations de l’administration de l’Education nationale comme des organismes de recherche centrés sur le fonctionnement de notre système éducatif. Et pourtant, depuis le milieu du XXe siècle, tous les travaux des psychosociologues sur le champ de l’activité professionnelle convergent pour dire que le « moral professionnel » est l’élément moteur de la pratique de chaque métier»

La conception de l’étude s’appuie à la fois sur le socle commun des connaissances (études et recherches) et des pratiques professionnelles des deux auteurs et sur une interrogation générale du « mal être » actuel des chefs d’établissements et adjoints des lycées et collèges. 

3 000 chefs d’établissement et adjoints témoignent 

L’enquête, réalisée en ligne, porte sur l’année scolaire 2015-2016 alors que 13 360 chefs d’établissement et adjoints (Perdir) étaient en poste en 2015. Près de 3 000 réponses à cette enquête ont été enregistrées représentant près de 22,5 % du corps des chefs d’établissement et adjoints ; un score jamais atteint pour une enquête de ce type. 

Des auteurs reconnus pour leur expertise 

Georges Fotinos a enseigné du primaire au secondaire puis a lui-même exercé des fonctions d’inspecteur avant de se voir confier diverses responsabilités ministérielles concernant les rythmes scolaires, les violences à l’école, le climat scolaire et les relations école/parents. Il a réalisé de nombreuses enquêtes sur les conditions de travail - celles des chefs d’établissements (« Le moral des personnels de direction », Georges Fotinos, MGEN, 2007) ou celles des enseignants (« La qualité de vie au travail dans les lycées et collèges » par Georges Fotinos, et José Mario Horenstein, avec la 

CASDEN, 2010/2011) et celles des inspecteurs de l’Education nationale (« Le moral des inspecteurs IEN, IA-IPR : qualité de vie au travail et épuisement professionnel » publiée en 2016 avec le soutien de la CASDEN). 

José Mario Horenstein, médecin psychiatre, a travaillé dans le dispositif psychiatrique de la MGEN jusqu’en 2013. Dès 1993, il commence un programme de recherches et de traitement concernant le stress, le harcèlement et les états de stress post traumatiques liés aux violences physiques à l’encontre des personnels de l’Education nationale. Depuis 2009, il travaille à l’élaboration d’un programme de prévention du burnout et du traumatisme vicariant basé sur la construction esthétique de la bio-flexibilité. 

 

 

Contacts presse :   
CASDEN - Stéphanie Guillas
06 64 80 34 62 / 06 71 19 13 14
presse@casden.banquepopulaire.fr 

Agence Auvray & Associés - Stephy DEKA
01 58 22 25 96
s.deka@auvray-associes.com

 

   

Imprimer Envoyer Zoomer
Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>
S'abonner à la newsletter :