Connexion à votre espace personnel
 

Violences et citoyenneté à l'école primaire

Georges Fotinos, ancien chargé de mission d'inspection générale de l'Education Nationale publie une nouvelle étude sur les phénomènes de violence à l’école primaire et met en avant une importante victimation des directeurs d’école en 2021.

Réalisée par Georges Fotinos, ancien IGEN, à la demande de la FDDEN et soutenu par l’Accord-Cadre CASDEN/MENJS, l’étude a été établie sur la base des réponses de 2 953 directeurs ou directrices d’écoles différentes. Elle met en avant la présence réelle de faits de violence à l’école primaire (concernant à la fois les élèves et les adultes). Il s’agit le plus souvent de violences verbale (particulièrement en élémentaire), et de violence physique dans une moindre mesure. 

44% des directeurs d'école ont été insutés en 2021

Déjà éprouvés par la pandémie et les adaptations aux différents protocoles sanitaires, les directeurs d'école ont été confrontés en 2021 à des faits de violence bien réels au sein de leurs établissements. Cette étude vise à faire le point sur l’importance de ce phénomène et sur les dispositifs de prévention et de sanction mis en place.

Face à ces résultats, Georges Fotinos déplore que l’école primaire, « premier et le plus efficace lieu de prévention de la violence et du vivre ensemble », « montre désormais elle-même des signes de fragilité ». Il souhaite que l’étude permette « aux différents responsables de notre système scolaire et à ses partenaires de considérer à sa juste dimension cette problématique ».

Découvrez l'étude en cliquant ici


Imprimer Envoyer Zoomer
Convertisseur F CFP / Euro
F CFP <>